J'ai quitté la Polynésie (quelle idée) au printemps 2016 et suis donc désormais disponible pour des rencontres scolaires. A bientôt !



jeudi 2 mai 2013

Un joli commentaire sur Olaf

A lire ici sur un fameux site de vente en ligne, et signée Guy Hoyon ! Merci ! 



Olaf est grand, fort et « affreux horriblement » ! Les hommes le fuient et les jours se suivent, vides et tristes quand, un jour, un transistor abandonné dans la forêt lui lui révèle un langage qui s’adresse au corps et à l’esprit.
Séduit, enthousiasmé, il quitte bientôt ses montagnes pour gagner, dans la vallée, un théâtre où ces nouveaux plaisirs étaient promis, plus variés et plus intenses encore… Le soir du concert, une panique indescriptible met le public en fuite : un « sapin avec d’énormes pieds » s’était installé au milieu de la salle ! Ruse grossière ! mais à force d’obstination, Olaf finit par rencontrer sur la scène du théâtre, un homme qui accorde les instruments de musique du fameux groupe Mississipi Blues Devils, un homme - lui aussi « pas comme les autres » - qui, sans la moindre crainte, lui explique où et comment nait cette musique qui fait naitre tant de joies et de beautés . En le quittant, il lui donne le plus petit des instruments : un harmonica
C’est alors qu’il va devenir le plus heureux des géants….
Ce géant, moitié matou, moitié homme plutôt, portant salopette à fleurs et chemise, dans les illustrations colorées et évocatrices de Cécile Gambini , craint surtout faire peur et, comme tout un chacun, cherche le secret du bonheur. En un joli petit conte alerte, riche en rebondissements, Annelise Heurtier glisse quelques vérités bonnes à entendre même très jeune : les plaisirs les plus délicats et les plus constants sont affaire de recherche et de volonté, personne ne peut connaitre seul une vie heureuse, l’humanité est faite des différences de chacun,…
Rythmes alertes, illustrations sonores se savourent dans le CD joint et portent le texte dit par l’auteur. On dansera sur cette musique qui donne aux grands comme aux petits, autant de plaisirs au corps qu’à l’esprit..




Olaf ? 
Un album-CD édité chez Benjamins Media, illustré par Cécile Gambini et mis en musique par Jacques Allaire. Voir ici





1 commentaire:

Sardine a dit…

Waouh, la belle critique !