J'ai quitté la Polynésie (quelle idée) au printemps 2016 et suis donc désormais disponible pour des rencontres scolaires. A bientôt !



dimanche 22 avril 2012

A mon tour !

Le lundi, c'est raviolis ! 





Heu, non...le lundi, c'est revue de presse. Mais c'est bien aussi ^^ (surtout que dans les raviolis y'a plein de saletés chimiques alors que dans ma revue de presse, point !).
Alors alors, cette semaine, c'est moi qui suis de permanence. 

Qui donc pendant ces 7 derniers jours a chroniqué notre roman collectif  "On n'a rien vu venir", paru chez Alice jeunesse le 1°mars dernier et préfacé par Stéphane Hessel ? 


Pour commencer : 


Livresse.fr, un blog de mode où l'on apprend entre autres que le orange sera la tendance of the saison et qu'il faut arrêter l'imprimé léopard (même juste par petites touches). Oui mesdames. 
Je fais bien la blogueuse mode, non ? Non pas très bien, en fait. 
Et puis ne jetez pas vos t-shirts panthères et ne vous ruez pas sur un pantalon orange, j'ai dit n'importe quoi.

Bon sinon en vrai de vrai, Livresse.fr c'est un très bon blog de littérature jeunesse, et voilà ce que Flore Hervé dit de notre livre :  

Posté par : Anne-Flore Hervé        le 14 avril 2012



14 AVRIL 2012

Pour parler des présidentielles, il y a des livres pour tous les âges dont un roman pour ados qui invite à réfléchir.
Avril et mai sont marqués par les deux tours de l’élection présidentielle. Certes, les enfants ne votent pas mais dans cinq, dix, quinze ans, ce sera à leur tour de se rendre aux urnes. Alors, pourquoi ne pas profiter de cette actualité politique pour leur parler de vote, de présidents, de démocratie et, avec les ados, de débattre sur des thématiques actuelles pour argumenter, réfléchir, faire des choix…
Les livres sont des supports formidables pour amorcer le dialogue. Les éditeurs le savent et proposent des titres pour tous les âges qui ne manquent pas de fantaisie, d’humour mais aussi de sérieux car ils savent qu’ils s’adressent aux électeurs de demain. Avec Laetitia Hélary, ma collègue, nous avons fait une sélection (albums et documentaires) dans Ouest-France.
Je profite de ce billet pour ajouter On n’a rien vu venir, un roman à 7 voix  pour ados préfacé par Stéphane Hessel. Facile à lire et bien rythmé, il décortique un après-élection qui a donné le pouvoir à un parti anti-démocratique et aux finalités qui font froid dans le dos. Les protagonistes se réveillent dans la douleur. Il y a ceux qui savaient et qui préfèrent fuir pour survivre. Et il y a ceux qui n’ont rien vu venir (la majorité silencieuse ?). La suspicion, la peur, la délation s’installent. Les étrangers sont traqués, les homosexuels dénoncés, les rebelles surveillés, les handicapés parqués, la liberté bafouée … Mais reste l’espoir de résister. Voilà de quoi méditer!


D'ailleurs, Marie Flore Hervé a tellement aimé qu'elle signe un article dans Ouest France : 


Ne me demandez pas pourquoi j'écris sur une colonne, c'est encore un mystère de l'informatique et ça m'agace déjà suffisamment comme ça. 

Sérieusement, ça ne ressemble plus à rien, ce message. 



Pour continuer, ONRVV est le "coup de coeur" de la librairie le RAT CONTEUR. On ne le voit pas sur le site (que c'est un coup de coeur) mais sur leur facebook. N'allez pas croire non plus que je raconte toujours nimporte quoi. 




Et pour finir, ONRVV est présent dans la sélection "élections" de la FNAC, ici-même.



Voilà ! A bientôt pour un message...sans péripétie de mise en page. Enfin j'espère. 

Et bravo à tous ceux qui ont bien voté ce week-end^^


EDIT : Profitons-en d'ailleurs pour souhaiter bon rétablissement à M. Hessel, ce grand résistant et diplomate, hospitalisé hier dimanche. 





On n'a rien vu venir
Type: Roman
  • Thème(s): Pouvoir, Révolte
  • Editeur: Alice
  • EAN13: 9782874261626
  • Date de parution: 1 Mars 2012
  • Auteur: Fanny Robin, Sandrine Beau, Séverine Vidal, Annelise Heurtier, Clémentine Beauvais, Anne-Gaelle Balpe, Agnès Laroche
  • Illustrations : Aurore Petit
  • A partir de: 9 ans



  • jeudi 19 avril 2012

    Une autre sélection pour le Carnet Rouge

    J'ai récemment reçu un mail de "Brouillons de Culture", une association qui s'occupe de promouvoir la littérature jeunesse par le biais - entre autres - d'un salon du livre et d'un prix littéraire, le Gayant Lecture.

    Dans ce mail, j'ai eu la bonne surprise d'apprendre que mon Carnet Rouge avait été sélectionné, aux côtés de 3 autres romans ados, pour ce sympathique prix qui sera remis en 2013.
    D'habitude (enfin presque), quand les organisateurs constatent que j'habite un peu trop loin pour que mes frais de transport soient pris en charge, je suis, comment dire, un tout petit peu disqualifiée (litote)...
    Pas là ! Hop, l'association  propose - si je suis lauréate- de me remettre le prix par webcam interposée, à 2 heures du matin.
    C'est drôle non ? Alors j'ai dit oui tout de suite !

    De toute façon à 2 heures du mat' je suis réveillée : j'essaie d'endormir ma petite. Alors.

    mercredi 18 avril 2012

    Tous ces voyages me fatiguent

    Pfff, après le Népal, après mon circuit Alaska-Japon-Inde- Russie-Mexique-Chine, je suis de retour d'Afrique !
    Quel métier, franchement, je suis usée.


    Bon, allez, d'accord, j'avoue, aucun de ces pays n'a vu le bout de mes sandales argentées. J'aurais bien aimé ! Alors en attendant que les enfants soient grands (et que je gagne au loto), j'y ai emmené mon imagination....
    Bref, tout ça pour dire que j'ai terminé un conte africain, entre terre rougie, lait au miel et noix de cola.
    Je l'ai baptisé Babakunde, et il explique que la richesse ne se trouve pas toujours là où on croit qu'elle est !


    En voici un extrait.

    [...]


    Babakunde aimait à penser que s’il était riche, il n’était pas ingrat.
    Quand il caressait le flanc rebondi de ses chèvres, il n’oubliait jamais de rendre grâce au Ciel.
    Quand il faisait rôtir un impala, il permettait toujours à ses serviteurs d’emporter ce qui restait.
    Quand il revenait de voyage, il ne manquait jamais d’offrir à sa femme Fatoumata de lourds bracelets qui cliquetaient à ses poignets.


    [..]

    lundi 16 avril 2012

    Revue de presse

    A quelques jours des élections, voici la revue de presse hebdomadaire de notre livre citoyen, On n'a rien vu venir (aux éditions Alice Jeunesse et préfacé par Stéphane Hessel, mais ça vous le savez sûrement parce que vous avez déjà acheté le bouquin^^) !

    Cette semaine, c'est ma géniale copine MagicSandrine qui est au clavier. Voici donc un copié-collé de son message que vous trouverez dans son jus ici http://sandrinebeau.blogspot.com/2012/04/prescription-personnelle-usez-et-abusez.html.

    Si vous ne connaissez pas, Sandrine Beau (comment ???) filez sur son blog pour découvrir sa plume tendre, fine et sensible (là, elle se dit que je vais sûrement lui demander un service, genre de m'expédier un mont d'or bien fait au risque de se faire ficher par les douaniers américains)

    Bonne lecture !


    Prescription personnelle : usez et abusez de ce texte !"



    Revoici la revue de presse hebdo... à une semaine des élections, pour ne pas dire "On n'a rien vu venir"!

    C'est d'ailleurs un peu le conseil de la Librairie Les Sandales d'Empédocle qui propose aujourd'hui une sélection de livres sur le thème "La semaine prochaine vos parents votent : et vous ? quels citoyens êtes vous ?"

    Dans la sélection des Sandales d'Empédocle, signée Jean-Luc, figure notre roman à 7 voix : "Ce roman est passionnant et à faire lire à tous des plus jeunes aux adultes, pour comprendre et se remémorer qu’une élection est importante, que l’engagement l’est tout autant et que la démocratie est notre bien le plus précieux".

    La Librairie du Rivage (qui se plaignait du succès de notre roman, en rupture de stock, l'a enfin reçu) et en a fait un de ses coups de cœur par la voix de Catherine : L’épilogue fait place à l’espoir. Malgré l’incertitude des lendemains, certains vont tout tenter de défendre le droit à la différence car "la différence, c’est justement ce qui est beau". Prescription personnelle : usez et abusez de ce texte !

    Ariane Tapinos de la Librairie Comptines à Bordeaux en dit ceci :Bien écrit et terriblement efficace, ce court roman, accessible à de jeunes lecteurs, fait froid dans le dos. Il se termine sur une note d’espoir qui voit les habitants se préparer à une grande manifestation contre le pouvoir en place. Un roman qui se veut un appel à la conscience civique des plus jeunes.




    Le blog C(h)oeurs de Citoyens, blog collectif créé par des citoyens d'horizon divers pour qui Liberté, Égalité, Fraternité, plus que de simples mots, sont des valeurs à faire connaître et partager autour de soi, a choisi de donner un coup de projecteur sur "On n'a rien vu venir".

    Et enfin, France Bleu Besançon, par l'intermédiaire de Marie-Ange Pinelli en a fait son livre du jour dans La grande Librairie. La diffusion de cette interview, c'était le mercredi 28 mars. Et pour tous ceux qui auraient raté ça, vous pouvez la réécouter juste là :

     

    "On n'a rien vu venir", chez Alice Jeunesse, coécrit avec Anne-Gaelle BalpeClémentine BeauvaisAnnelise HeurtierAgnès LarocheFanny Robin et Séverine Vidal.

    Et n'oubliez pas, le 22 avril, tous aux urnes!

    samedi 14 avril 2012

    Ateliers d'écriture, semaine 2 !

    Et voilà ! La 2° semaine d'ateliers "d'écriture et d'imagination" que j'ai animés à la Maison de la Culture est terminée !

    Quelle jolie semaine j'ai passée en compagnie des enfants...Qui pendant 1 heure et demie par jour, ont vraiment pris du plaisir à jouer avec les mots et leur imagination. Enfin il me semble.
    Au programme cette fois-ci (il a bien fallu que je me renouvelle étant donné que certains sont revenus d'une semaine sur l'autre !):
    - des jeux inducteurs (jeu du ballon, cadavres exquis)
    - des devinettes OULIPO (deviner quelle est la particularité d'un tautogramme, d'un lipogramme, d'un olorime, d'un palindrome)
    - des mots valises
    - production de textes (tautogrammes, lipogrammes, babebines, listes imaginaires, poésies, logo-rallye qui marche toujours très fort !)
    - et mon anniversaire :-) . Les enfants m'ont amené de superbes dessins, des livres, des barrettes qui brillent et même un super collier + bracelet ! Merci merci !!!!


    Jeudi matin, une petite fille m'a dit "j'aime bien tes ateliers, tu nous fais imaginer !". 
    Moralité : une Annelise, c'est mieux qu'une télé ^^


    Bref, encore une expérience très sympathique que je ne demande qu'à renouveler.


    le groupe des 10/12


    le groupe des 7/9
















    samedi 7 avril 2012

    Ateliers d'écriture, semaine 1

    Et voilà ! 


    La semaine dernière, j'ai animé mes premiers ateliers "d'écriture et d'imagination " sur le territoire.
    Organisés par la Maison de la Culture dans le cadre des ateliers de vacances, ils s'intégraient pour la première fois à la programmation riche et variée de Te Fare Tauhiti Nui : poterie, théatre, arts plastiques, calligraphie, peinture chinoise ou danse tahitienne.
    Avec des ateliers à connotation "scolaire" ( à tort !), je craignais donc de ne pas faire salle comble ! Mais une quinzaine d'enfants ont tenté l'aventure....et je crois qu'ils se sont bien amusés. 



    J'ai donc fait des rencontres charmantes et fort originales, voyez un peu : une mouette-fleur, une princesse Raina, deux Schtroumpfs Raymond et Raymonde, un Bernard, un Bernard -François -Jérémy, une Jupatulle, un Jeuvidéo, un cavalier GO-HU, une Lola, un Raisin, une danseuse Maelle, un Tommy, une Licorne bleue...


    Le but de cette semaine haute en couleurs était, selon moi, de prendre du plaisir à stimuler son imagination et jouer avec les mots à l’heure du « tout écran » qui a tendance à rendre passif…

    Pour ce faire, j’ai privilégié un enchaînement d’activités courtes, visant à dérouiller l’imaginaire, élargir le vocabulaire et encourager la production d’écrits.

    Ainsi, les enfants ont pu (liste non exhaustive) :

    -         participer à des jeux pour « s’échauffer » en début de séance
    o       jeu du ballon : chaque enfant qui reçoit le ballon ajoute une phrase à celle énoncée par le camarade précédent, pour aboutir à une histoire vraisemblable
    o       cadavres exquis, inventions de charades et de rébus, jeux de mots
    o       invention de réponses poétiques/imaginaires à partir de questions réelles ou étiologiques




    -         produire des textes courts :
    o       sur eux (chacun brosse son propre portrait, et ensemble, le groupe devine de quel enfant il s’agit)
    o       sur des personnages ou des lieux imaginaires (avec contraintes : j’ai vu/entendu/senti/goûté/entendu)
    o       sur la base de jeux de rôle (si j’étais le président des enfants, je …),
    o       compléter des répliques de théâtre 
    o       inventer une suite à une histoire …


    -         s’initier à l’écriture poétique : recherche de rimes, calligrammes, acrostiches…

    le groupe des "petits" avec leur calligrammes-visages


    -         jouer à des jeux type OULIPO (écriture surréaliste, mouvement littéraire de l’après-guerre visant à stimuler la création par l’utilisation de contraintes ):
    o       mots en chaîne 
    o       Cadavres exquis
    o       Logo-rallyes : écrire un court texte cohérent à partir de mots imposés et choisis au hasard par les enfants
    o       Mots-valises (ex : une vachameau – une fourmicroscopique…)


    Et comme c'était fort sympathique, je recommence la semaine prochaine avec des nouvelles activités (puisque certains reviennent !)...et au mois de juillet ! 

    Une autre sélection pour le Carnet Rouge !

    Ce matin, grâce à Fanny Robin (auteur et bibliothécaire de son état), j'ai appris que mon Carnet Rouge était en lice pour le Prix Ados Rennes île et Vilaine 2012/2013.
    Une bonne nouvelle pour commencer la journée !

    Un chouette prix doté de 2000 euros...Alors forcément, il faut chercher le hic... En l’occurrence, il y a 60 romans sélectionnés. On y retrouve d'ailleurs Séverine Vidal, Elise Fontenaille ou Béatrice Egemar : bref, que du beau monde !

    Et contrairement au prix du livre Rhône -Alpes (adieu veaux vaches cochons et 7000 euros ! ) mon déménagement ultra-marin n'a pas l'air de me disqualifier....Affaire à suivre !

    La sélection en images ici :
    http://lacourteechelle.hautetfort.com/archive/2012/04/05/prix-ados-2013-la-pre-selection-est-en-vitrine.html