J'ai quitté la Polynésie (quelle idée) au printemps 2016 et suis donc désormais disponible pour des rencontres scolaires. A bientôt !



mercredi 5 juin 2013

Prix Ados Rennes Ille et Vilaine : and the winner is....

Franchement, en visionnant les photos du Prix Ados Rennes Ille et Vilaine 2013 pendant mon petit-déjeuner (oui j'ai 10 bras, mais c'est normal, ça pousse quand on devient maman), je peux dire que je me suis sentie particulièrement frustrée...

Qu'est ce que j'aurais aimé pouvoir être là !
Déjà, parce qu'il s'agit de l'un des trois ou quatre prix de littérature jeunesse qui comptent en France (ce n'est pas moi qui le dit). Ensuite, parce que j'aurais adoré rencontrer les autres auteurs ayant eu la chance, comme moi, de faire partie de la sélection :
Agnès Aziza, Fabrice Colin, Elise Fontenaille, Christophe Léon, Jérôme Noirez et Jean Claude Mourlevat ...et bien sûr, échanger avec les 2500 lecteurs et plus ayant contribué, par leur vote, leurs créations, leurs nouvelles, à faire de ce Prix ado un événement incroyablement riche et foisonnant. 
Mais voilà, ô rage ô désespoir, mon jet privé était en panne. Pourtant, ce n'est pas un Ren..biiip... (Bon j'en rigole, mais franchement, heureusement qu'on est si bien ici, parce que sinon, je serais allée me recoucher direct pour cuver ma déprime)


Pour ceux qui ne connaissent pas ce prix, regardez un peu  : je me permets de mettre ici quelques photos piochées sur la page Facebook de l'évenement. 



Des conférences avec le public  y'a du monde quand même, faut pas être timide...ni avoir du persil dans les dents.


Ici, Agnès Aziza



Et là, Jean-Claude Mourlevat...



Ma conférence à moi s'est limitée à 52 secondes :


video





Et un hall comble avant la proclamation du Prix :





 Qui est attribué à ..........tadaaaaam.....





Jean-Claude Mourlevat, pour son extraordinaire roman Terrienne (Gallimard).
Oui, la concurrence était plus que rude (euphémisme). Mais être dans la sélection était déjà une distinction en soi. 







Bravo au gagnant, donc, ainsi qu'à tous ceux qui ont participé, de près ou de loin, à la réussite de ce prix. 
Et si jamais il y a une prochaine fois pour moi, j'espère que je pourrai venir. 

1 commentaire:

Sardine a dit…

Ah ouais, le persil, tiens, t'as raison... Toujours faire gaffe au persil !