J'ai quitté la Polynésie (quelle idée) au printemps 2016 et suis donc désormais disponible pour des rencontres scolaires. A bientôt !



vendredi 23 septembre 2016

La collection s'agrandit !

Après les traductions italiennes et espagnoles, voici la version chinoise de Combien de terre faut-il à un homme ? notre version, à Raphael Urwiller et moi, de la célèbre nouvelle de Tolstoï, publiée grâce aux Editions Thierry Magnier. 










Pour ceux qui ne connaîtraient pas cette fable restée d'une féroce modernité, voici une chronique parmi les nombreuses qui ont suivi la sortie de cet album à l'esthétique soignée (je peux le dire en toute objectivité ce n'est pas moi qui dessine) : 



Combien faut-il de terre à un homme pour être parfaitement heureux ? Vous ne savez pas ? Lisez l’histoire de Pacôme, dont le lopin de terre suffisait à nourrir les siens, mais pas à combler son propriétaire. Loin d’être satisfait de sa situation, ce dernier n’avait de cesse de rêver à plus de richesse. Mais chacun sait qu’à considérer l’herbe plus verte au loin, on perd de vue les merveilles que l’on a sous les pieds. C’est ce qui arrive à Pacôme, qui, à mesure qu’il amasse, devient de plus en plus insatisfait. Jusqu’au jour où on lui promet que chez les Bachkirs il pourra acquérir des terres pour presque rien. Pour mille roubles, il obtiendra toute la terre qu’il voudra. Mais pris dans ses rêves de grandeur, Pacôme saura-t-il s’arrêter ? Les illustrations, qui ne sont pas sans rappeler celles des contes russes et où alternent gros plans et miniatures, contribuent à accentuer certaines scènes de l’intrigue. Cette adaptation d’une nouvelle de Tolstoï résonne comme un conte de sagesse, qui incite chacun à réfléchir sur le bonheur.



 A lire donc, en chinois, italien, espagnol ou français à partir de 9 ans...et jusqu'à 77 ans...

Aucun commentaire: