J'ai quitté la Polynésie (quelle idée) au printemps 2016 et suis donc désormais disponible pour des rencontres scolaires. A bientôt !



dimanche 20 avril 2014

Saison des prix, saison des vidéos !

Pas mal de bonnes nouvelles cette semaine ! 


- Vendredi soir, j'ai eu la chance de me voir remettre une troisième récompense pour Sweet Sixteen. Il s'agit du Prix Ados de la ville de Loudéac et de la Cidéral ! Merci à tous les lecteurs !  
Un article de presse est paru dans le journal le Télégramme, à retrouver ICI. 


Les autres ouvrages  - dont la presse a beaucoup parlé -  étaient : 


- La fille seule dans le vestiaire des garçons, Hubert Ben Kemoun

- A copier cent fois, Antoine Dole

- Une preuve d'amour, Valentine Goby

- La décision, Isabelle Pandazopoulos

- Western girl, Anne Percin








Remise de prix via vidéo interposée, forcément (enregistrée douze fois à cause de nos deux gamins qui faisaient le cirque derrière et/ou de l'hibiscus qui dégringole)



le premier qui dit qu'au bout de 12 fois, il y a encore des "euh..."





- J'ai également appris que j'ai remporté un quatrième prix pour Sweet Sixteen,  et que ce roman a été retenu dans une 16°et 17° sélection. J'en dirai plus dès que j'aurai le feu vert ! 



- Dans ma boite mail sont aussi arrivées de nombreuses chroniques à propos de Là où naissent les nuages et Sweet Sixteen...(tout est déjà bien rangé dans les pages idoines, ICI et LA)



- Ainsi qu'une chronique pour mon petit Charly Tempêteici . Merci ! 

[...] Il y a d'abord Victor, le papa un brin maladroit, puis Anna, la maman artiste jusqu'au bout de l'âme, et enfin Charly, 9 ans, bricoleur depuis toujours et inventeur en devenir (sans oublier Frida/Tournevis, le félin de service!): bienvenue dans le quotidien joyeusement rocambolesque de la famille Tempête. Annelise Heurtier tricote habilement les mésaventures échevelées de cette famille hors normes, brodant de sa plume audacieuse et cocasse une galerie de personnages délicieusement improbables et définitivement attachants; chez les Tempête, la vie ébouriffe, caracole et déconcerte, et pourtant, il fait vraiment bon y passer un moment. Portée par l'univers visuel espiègle de Clotka, et alliant adroitement simplicité, candeur et imagination débridée, cette exquise série séduira le lecteur à coup sûr, suscitant de mémorables rigolades. À découvrir!



- Et si tout va bien, une collaboration se précisera avec Alice MoissetC'est elle qui avait signé les images pleines de vie et d'imagination de Bertille au chocolat (paru chez Alice Jeunesse en 2012). 


extrait de Bertille au chocolat




Voilà, si vous avez d'autres bonnes nouvelles à m'envoyer, surtout, n'hésitez pas  ;-) 

1 commentaire:

élice a dit…

hihi j'espère !!
Bravo pour tous ces prix et belles sélections, et bonne continuation !!