J'ai quitté la Polynésie (quelle idée) au printemps 2016 et suis donc désormais disponible pour des rencontres scolaires. A bientôt !



mercredi 5 février 2014

Pas de papaye dans la mare

Gabriel, de la célèbre Mare aux mots-qu'on-ne-présente-plus, vient d'écrire une très belle chronique à propos de mon album Babakunde...
ici 
Il parait que je vous ai "habitués au meilleur" (c'est lui qui le dit hein, moi, je n'oserais pas)...
Alors je lui ai répondu  : "Et encore, t'as pas goûté à mon gratin de papayes !"

Gabriel n'aime pas la papaye. Soit. 

Alors je la mets ici, ma recette ! 


Il faut : 

- savoir à quoi ressemble une papaye, déjà.
(Je dis ça pour les gens de Nancray, par exemple)




Admirez mon sens de la nature morte.
Et non, ce n'est pas l'ananas qui est minus,
mais la papaye qui est énooorme


- 4 papayes (oui je sais, ce n'est pas tellement responsable d'acheter des fruits exotiques en métropole, mais bon vous n'avez qu'à manger que du chou et des poireaux pour tout le reste de l'hiver, ça compensera). Inutile de préciser qu'il faut dégoter de bonnes papayes, et pas des trucs avec un vague goût de flotte. Par contre, ne les choisissez pas trop mûres, sinon ça sera le drame après la cuisson.

- de la crème fraîche épaisse, type Isigny

- 1 bouillon cube ou de l'arôme Maggi

- du bon fromage râpé : parmesan, comté 18 mois....

- sel, ail, poivre, muscade, nutella (arf arf arf, poilant ce blog)


Ensuite, ce n'est pas compliqué, même pour les nulles en cuisine : vous épluchez les papayes et ôtez les petits grains noirs qui sont au centre (s'il en reste quelques-un, ce n'est pas bien grave, c'est tout à fait comestible). Ensuite, vous débitez les papayes en petits cubes, que vous ferez cuire dans de l'eau additionnée d'un bouillon cube ou d'arôme Maggi.
Une fois qu'elles sont bien cuites (= molles) et égouttées, vous les étalez dans un plat à gratin.
Dans un bol, vous salez, poivrez, aillez, muscadez la crème fraiche, et vous versez le tout sur vos papayes.
Un peu de fromage râpé par dessus et hop, au four.
Tadaaaaam !!

En plus, ça change de la raclette. Et vous n'avez pas les rideaux qui empestent. 

2 commentaires:

Sardine a dit…

C'est malin, j'ai faim !
Et va trouver des papayes à Nancray, tiens !!!

- Annelise Heurtier- a dit…

Et vas trouver du comté 18 mois à Papeete, tiens !!