J'ai quitté la Polynésie (quelle idée) au printemps 2016 et suis donc désormais disponible pour des rencontres scolaires. A bientôt !



vendredi 10 août 2012

La fille aux cheveux d'encre

Une jolie critique de "La fille aux cheveux d'encre" (ed Casterman) par Michel Bonnet, que l'on peut lire ici  :

[...] Avec ce roman d’Annelise Heurtier, La Fille aux cheveux d’encre, nous allons retrouver un garçon, Timothée, au moment où il arrive dans une nouvelle école, dans une nouvelle classe. Il a 13 ans, nous sommes au collège, et nous sommes à la rentrée après les vacances de La Toussaint, une période où normalement on n’entre pas dans une nouvelle école… Timothée a donc peur et il ne sait pas encore ce qui peut lui arriver dans cette nouvelle classe…


Annelise Heurtier est une jeune femme heureuse d’écrire des histoires car elle a dû en lire beaucoup dans sa jeunesse. Le roman, Le carnet rouge, que je vous ai déjà présenté était pour des adolescents plus âgés tandis que cette fois-ci c’est plutôt ce que l’on pourrait nommer un « roman pour jeune ado » à partir de 10/11 ans rajouteraient les prescripteurs qui ont toujours envie de ranger les auteurs et leurs œuvres dans des boites bien étiquetées… mais, en fait, c’est tout simplement un petit roman que l’on pourrait lire en famille, par exemple à voix haute dans la voiture sur le chemin des vacances, du moins si le lecteur n’a pas le mal des transports… Chaque membre de la famille pourrait en tirer profit !

Timothée va rencontrer, dès son premier jour au collège, une fille aux cheveux d’encre dont le prénom est d’actualité avec les jeux Olympique, Chine. Cette fille, contrairement à ce que le jeune garçon pouvait penser va l’accueillir avec gentillesse, avec le sourire, avec délicatesse même ! Dès le premier jour, une amie, qui plus est une fille ? Qu’est-ce que ça cache ? Qu’est-ce que j’ai raté, pas compris, pas vu ? Timothée est réellement perturbé et quelque chose le picote au bout des mains, se noue dans son estomac… Ne serait-il pas en train de tomber amoureux ?
Attendez, nous ne sommes pas dans un roman pour adolescents confirmés, nous sommes dans une histoire pour des jeunes qui ne savent pas encore tout de l’amour naissant… Mais, ce n’est pas pour autant que Chine et Timothée ne seraient pas en train de voir naitre une amitié solide qui pourrait, qui sait, se transformer en jeune amour… A voir !
Nous allons vivre en compagnie de ces deux jeunes quelques semaines avec leurs temps forts, certains sont situés à l’école, d’autres à la maison, celle de Chine en particulier. Les deux jeunes qui ne se connaissent pas vont devoir apprendre la différence car ce n’est pas parce que l’on fréquenterait le même collège que l’on serait identique… Différence garçon-fille, milieux sociaux disparates, culture et goûts variés, caractères explosifs quand ils se confrontent… Il y a aussi les apparences et les réalités…

J’ai beaucoup apprécié l’humanisme de ce roman qui aurait pu se terminer par des conflits violents et justifiés, alors que l’auteur va provoquer la rencontre en profondeur, celle qui peut donner naissance à des relations plus durables, en amitié comme en amour. Une belle leçon de patience, d’attention à l’autre, de respect qui peut faire réfléchir parents, enfants, enseignants…

A lire et faire lire, même en été, surtout si le lecteur est un futur collégien qui entre dans un nouvel établissement… L’aventure t’attend !



_____________________________________________________________________



La Fille aux cheveux d’encre

Annelise Heurtier

Casterman Junior





1 commentaire:

Sardine a dit…

La belle critique que voilà !