J'ai quitté la Polynésie (quelle idée) au printemps 2016 et suis donc désormais disponible pour des rencontres scolaires. A bientôt !



vendredi 31 octobre 2008

A vendre !

Projet d'album sympa recherche éditeur sympa aussi...et qui paie bien ! (non je rigole, je suis même prête à renoncer à mes droits d'auteur pour voir cette histoire en papier sonnant et trébuchant -si j'ose dire.)
C'est la première fois que je m'essaie au conte. Pas facile, comme exercice...parce que très court ! Et comme j'adore les tartines, j'ai eu du mal à ne pas me sentir frustrée quand j'ai vu se profiler (si vite) la limite fatidique des 10 000 signes !
Commence alors un jeu (pas drôle) de lettres musicales : vas-y que je te coupe une phrase par ci, une autre par là..lesquelles resteront au final ?


Allez, je vous en mets un morceau. J'avais déjà du le mettre il y a quelques temps mais comme j'ai pas mal rebossé dessus, la première fois ne comptait pas !


[...]
Au Château, les miroirs (magiques ou pas) avaient été ôtés, tout comme les fauteuils à bascule, les tapis (volants) ou les légers rideaux taillés dans des morceaux de ciel. Par contre, les canapés masseurs, les tableaux mouvants ou les horloges parlantes étaient tous à leur place.
En cuisine, impossible de mettre la main sur les cuillères télescopiques ou la cocotte-minute supersonique. Même le balai avait disparu !
Au marché, on se lamentait devant des étals à demi-vidés. Plus de thé étoilé, de meringues à la violette ou de guimauve des bois !
- Nom d’un hareng déplumé ! On m’a tout volé ! criait le poissonnier.
- Mille milliards de pingouins glacés, quel sort nous a-t-on jeté ? se lamentait Jørg, le marchand d’esquimaux.
A l’école, les enfants dansaient autour de l’institutrice, qui était bien embêtée ! Elle ne trouvait plus aucun livre, plus aucun cahier !
Et à la Grande Ménagerie Royale, Serpolette trouva les moutonniers en train d’essayer de faire avaler des carottes râpées aux escargots et moutons royaux :
- Saperlipopette, vous êtes tombés sur la tête !
Les moutonniers haussèrent les épaules. Il n’y avait plus le moindre brin de paille dans tout le Royaume ! [...]



Et voici, tadaaaam ! quelques illus de la Grande Aurore Petit (tiens c'est rigolo ça) avec qui je partage la maternité du projet :















4 commentaires:

Caroline a dit…

Les noms de certains personnages seraient-ils issus de souvenirs mongréens? ;-)

En tout cas félicitations pour toutes ces publications!

- Annelise Heurtier- a dit…

J'ai relu le paragraphe pour voir de qui tu parlais...c'est Jorg, c'est ça !!!! ben en fait, non...disons que je cherchais un nom qui allait pour un esquimau et c'est le seul qui m'est venu à l'esprit ! mais qui sait, peut-être qu'il m'a inconsciemment traumatisée ;-)
Caroline, caroline...Caroline- F-qui- soigne- les -animaux ?

Caroline a dit…

héhé, oui, c'est bien à ça que je pensais! et oui c'est bien moi!

evelyne a dit…

Pourquoi veux-tu te limiter à 10000 signes ?
En tout cas bonne chance pour ce joli projet !