J'ai quitté la Polynésie (quelle idée) au printemps 2016 et suis donc désormais disponible pour des rencontres scolaires. A bientôt !



mercredi 4 avril 2018

Semaine...à l'ouest !

Après ma semaine à l'Est, direction l'Ouest !
A l'invitation du Prix Vendée Lire, je suis partie à la rencontre de collégiens de 4° et de 5° de l'enseignement catholique.




http://www.asso-vendeelire.fr/

Sous la pluie.
Toute la semaine.
Heureusement que les élèves étaient fort sympathiques et la tournée très bien organisée !
Merci à tous et toutes à Brouzils, à Saint Laurent sur Sèvres, à la Roche sur Yon, à Tiffauges, à Fontenay le comte chez mes profs de choc adorées et enfin à Rocheservière pour votre accueil et vos travaux sur mes romans ! Maintenant...y'a plus qu'à voter pour moi :-)

Le voyage s'est terminé en beauté avec les péripéties du retour...et pourtant la grève n'avait pas encore commencé. Allez, je raconte, c'est drôle.
Malgré un timing très serré pour changer de gare à Paris (Montparnasse - Gare de Lyon) je réussis tout de même à débouler sur le quai 4 minutes avant le départ de mon deuxième train, après m'être conduite comme une sauvageonne dans le métro en traînant ma valise de 10 kilos au milieu de la foule pré week-end de Pâques, au péril de ma coiffure savamment tressée).
Et là, alors que je m'installe à une place libre, heureuse de ma performance en sprint en milieu hostile....mon regard accroche le train du quai en face.
TGV Lyria.
TGV Lyria ?
# moment dramatique où je réalise que je ne suis PAS dans le bon train #

via GIPHY

J'attrape ma valise mon mancharpe mon éteau, vole dans l'escalier en manquant de renverser les braves gens en sens inverse et je me rue dans le train d'en face au moment même où retentit le terrible "attention à la fermeture des portes, attention au départ".
Je réalise un plongeon qui m'ouvrirait une place dans l'équipe de France de rugby et arrive à plat ventre dans le wagon, la valise coincée dans l'escalier.

Le valeureux et charmant Mohamed, du wagon business, qui se trouvait fort à propos au bon endroit, a alors remonté tant la valise que sa propriétaire...avant de dégainer un coca.
"Je crois que vous en avez besoin" m'a-t-il dit.





Saint Gabriel, à Saint Laurent Sur Sèvres






Fontenay le comte



Tiffauges ! Chez Barbe bleue











Saint Laurent






Rocheservière

Aucun commentaire: