J'ai quitté la Polynésie (quelle idée) au printemps 2016 et suis donc désormais disponible pour des rencontres scolaires. A bientôt !



vendredi 15 janvier 2016

De la relativité du concept de normalité


En ce mois de janvier (bonne année !), l'illustrateur Andrea Alemanno et moi-même publions un album aux éditions Alice Jeunesse. 

Quand j'ai reçu ses dessins, j'ai été bouleversée par la poésie qui s'en dégage.
Merci, Andrea, pour ta sensibilité et ta compréhension de mes mots. 






La couronne est un texte qui parle d'acceptation de soi.
J'en ai eu l'idée il y a quelques années, en découvrant l'existence d'un groupe facebook appelant à une sorte de lynchage dirigé envers...les roux.(cliquez ici) .
J'imagine que cela m'a particulièrement interpellée, étant moi même concernée !
Pour ma part, j'ai toujours adoré ma chevelure, que je considère encore aujourd'hui comme la plus jolie chose dont j'ai héritée ;-) Même si personnellement, j'ai eu la chance de ne jamais en souffrir - je ne me souviens pas avoir subi de quelconques moqueries, par exemple - je me rappelle que d'autres, au collège notamment, n'étaient pas épargnés...

Dans l'article de Slate, ici, vous pourrez lire que cette stigmatisation est si répandue qu'il lui arrive même d'échouer dans les centres commerciaux : 


La carte de voeux en question, retirée de la vente
"Le père Noël aime tous les enfants, même les roux"



Étrange, que cette caractéristique physique qui, souvent source de rejets, est aussi objet d'attirance et de fascination ...







Bref, je me doute bien que ce modeste album ne changera pas des préjugés qui remontent à l'antiquité, mais j'espère qu'il permettra d'ouvrir le dialogue entre l'enfant et son parent. La beauté et même la normalité sont des notions toutes relatives, et le seul jugement qui importe vraiment est celui que nous portons sur nous-mêmes. Je ne prétends pas que ce jugement puisse se modifier très facilement, simplement parce qu'on l'a décidé.
Mais q
ue l'on soit roux, chauve, blond, noir corbeau, gros, maigre, grand, petit, pâle, foncé...il ne faut jamais oublier de se donner (et de donner à son enfant) les moyens de s'aimer. Parce que c'est en s'aimant soi-même que l'on peut aimer les autres. 









La Couronne, 
album cartonné
éditions Alice Jeunesse,
parution le 18.01.2016

Illustrations Andrea Alemanno
https://www.instagram.com/lepracauno/



REVUE DE PRESSE ICI 

1 commentaire:

Anne Loyer a dit…

Il a l'air magnifique cet album ! et pas que par les images ;)