J'ai quitté la Polynésie (quelle idée) au printemps 2016 et suis donc désormais disponible pour des rencontres scolaires. A bientôt !



lundi 3 septembre 2012

A vos fourneaux

Sur un site consacré à la littérature jeunesse ( ici : http://boumabib.fr/2012/08/28/bertille-au-chocolat-de-annelise-heurtier/#comment-2897) un internaute demande s'il y a une recette dans mon petit roman "Bertille au Chocolat"...
C'est vrai ça, pourquoi on y a pas pensé ? Mélanie, Michel, alors ?

Pour me rattraper, voici une recette- qui- déchire-grave. En plus, à l'approche de l'hiver, il faut faire des réserves adipeuses.

Il vous faut :
250g de beurre salé (ou pas)
250 g de chocolat noir à pâtisser (du bon hein, pas de la merdouille 1° prix)
150 g de sucre roux / cassonade (ou moins, comme vous voulez.Mais pas de sucre blanc, c'eest pas bon du tout, ça)
60 g de farine
4 oeufs

D'abord, vous faites fondre le chocolat avec le beurre.
Ensuite, si vous n'avez pas tout mangé, rien de très compliqué : vous n'avez qu'à mélanger votre chocolat fondu avec le reste.
Et hop, vous étendez ça sur une plaque ou dans un moule à cake.
Attention : c'est là que réside la réussite du gâteau. Il faut le sortir du four quand la pointe du couteau est encore bien humide, limite pas cuit. Même pas cuit, d'ailleurs. Parce qu'avec l'inertie, il va quand même un peu continuer à cuire, or il se mange fondant, genre on s'en met plein les doigts, vous voyez ?

Un peu comme ça :


image :les Gourmandises de Titenoon



Bon sinon si vous êtes encore là et pas la tête dans votre frigo à vous demander si avec seulement 2 oeufs ça va quand même, voici l'article en question sur le site de Bouma'bib :


Bertille au chocolat de Annelise Heurtier
28 août
2012
texte de Annelise Heurtier
illustrations d’Elice
Alice Editions – Primo, 2012


Il est temps pour Bertille, princesse de son état, de se trouver un mari. Le problème, c’est qu’elle a déjà fait fuir tous les prétendants de la liste princière. Pour la punir, le roi et la reine décident de la bannir quelques temps en espérant que la vie loin du château et de ses privilèges lui feront prendre conscience de ses agissements. Mais Bertille est plus que contente de partir visiter le monde…

 Ce livre m’a dès le départ attiré avec sa princesse pas comme les autres, loin des chichis et des tralalas, qui a envie de voir du pays. Il m’a fait pensé à La Princesse Élastique de Bernard Friot, un livre dont je garde un souvenir exaltant et que j’adore raconter aux classes… mais passons sur mes souvenirs d’enfance.

Bertille est une jeune princesse pleine d’entrain. Elle prend sa vie en main, voyage jusqu’au Mexique où elle va apprendre la fabrication du cacao et devenir maîtresse en la matière. Elle va même inventer la tablette de chocolat ! Voici donc un parfait petit roman pour la gourmande que je suis et pour tous ceux et celles qui le sont autant que moi.

Le texte est aéré, les chapitres courts et nommés, les illustrations colorées et bondissantes… Ce roman réuni toutes les qualités pour plaire au lectorat auquel il est destiné. J’espère que cette petite histoire sans prétention aura le succès qu’elle mérite.




2 commentaires:

Sardine a dit…

Miam !
Je bave.

C'est malin.

bouma a dit…

je transmets la recette à la commentatrice... et la rajoute sur le billet consacré à Bertille
bonne fin de journée.