J'ai quitté la Polynésie (quelle idée) au printemps 2016 et suis donc désormais disponible pour des rencontres scolaires. A bientôt !



samedi 21 janvier 2012

ça, c'est ce que j'appelle du commentaire

Je vous mets ci dessous le mail qu'un certain G.H (nan, pas Heurtier ! mauvaises langues ! ) m'a envoyé...
En tous cas, je vais le garder bien précieusement, comme ça, je le ressortirai lors de ma prochaine phase de démotivation, genre "pffff j'arrive à rien, pis j'ai pas d'idée, pis j'écris comme un manche à balai, pis je ferai mieux d'aller chercher un job pour me payer une paire de chaussures tiens, parce qu'avec mes droits d'auteur j'ai à peine de quoi ramener une semelle)
 # note à visée anthropologique pour moi-même : écrire est une activité très bipolaire #


Je vais essayer d’enflammer mon mail….pour te dire combien j’ai aimé ton Carnet Rouge.



Je vais essayer de ne pas répéter ce que tu sais et a su bien avant moi et qui moyennent une alchimie savante et beaucoup de talent, a abouti à ce roman très réussi à mon goût.


Avec simplicité et naturel, il triomphe de difficultés qui en elles-mêmes constituent autant de pièges.


- D’abord il pense ado, il agit ( et réagit ) ado, il parle ado ( avec des libertés de style que j’ai découvertes avec surprise….mais les temps changent !). Et avoir le ton juste n ‘est pas évident pour une tranche d’âge qui n’avale pas n’importe quoi.


- Ensuite il mêle des héros aux âges très différents. Et là tu composes en équilibriste, sans démagogie, avec maestria une très belle histoire de famille peu banale , en fin de comptes, aux héros qui s’opposent et se complètent entre passé et présent :


Les Jeunes : un couple d’amis : Marie – Alex - ( Hughes C-D n’est qu’un comparse très secondaire)


Les héros intermédiaires : jeunes ou vieux selon le s circonstances : - Dahoe ( plus présent que passé) - Sajani Shakya ( plus passé que présent )


Les anciens : un couple : Jean Carteret et Sajani


- Je continue : j’ai admiré comment tu passes allègrement au fil du roman du rêve à la réalité, comment fiction et vérité se mêlent, comment l’impossible, l’invraisemblable se réalise et ceci avec beaucoup de vraisemblance et de naturel. Parlons aussi ici comment à l’occasion de la consécration de la nouvelle Kumari on pénètre dans le monde des dieux , celui de Shiva en l’occurrence. Et les jeunes lecteurs ne s’effrayeront pas de cette incursion. A l’opposé le monde sordide de la prostitution n’est pas caché.


- Et puis il y a la matière : le Népal….Mais tu as voyagé là-bas ou mieux vécu, pour si bien parler de ces pratiques ? Quelle science ! Ce n’est jamais pédant. Ton savoir, l’appareil explicatif ne sont jamais pesants jamais excessifs, toujours pertinents et documentés avec pertinence. On se cultive, on est transporté ( n’est-ce pas la réussite que vise le roman ?) avec aisance et intelligence.


- Et puis on retrouve les thèmes éternels des ados : l’origine que l’on invente ou idéalise ( et ici on a les deux !), le conflit des générations, les secrets, les confidences que l’on partage avec quelques privilégiés, l’amitié, les premiers émois amoureux….Tout e la panoplie y est mais sans lourdeurs.


- Là j’ai surtout parlé de structures, d’architecture, d’analyse dans quelques directions ; maintenant je voudrais souligner la qualité de ton style et le plaisir qu’apportent quelques moments évocateurs glanés en début de roman pour faire simple… :


o « Un chat efflanqué, qui n’ a l’air d’appartenir à personne d’autre que la nuit…. »


« Dans le drap sombre d’une soirée de novembre,… »


« je referme la porte sur ma mère assise, la tête tournée vers la fenêtre, le menton dans la main….J’ai envie de pleurer. »


- Et pour terminer, on rêve nous aussi, on ne quitte pas le bouquin avant d’avoir compris …et là, on aime d’un coup la synthèse de tout cela ! Une véritable réussite ! Pourvu que de nombreux jeunes lecteurs en profitent !



C'est pas terrible, ça, hein ? Et pour couronner le mail, d'autres petites découvertes qui font aussi du bien:
http://www.payot.ch/fr/nosLivres/selections/coups-de-coeur
http://blagnac.sezhame.decalog.net/jeunesse

2 commentaires:

Xavière Broncard a dit…

C'est en effet un magnifique commentaire !! Tout y est pour avoir envie de l'acheter !!!

Sardine a dit…

Si! C'est terrible!
Tu l'as affiché sur ton frigo, j'espère!!!