J'ai quitté la Polynésie (quelle idée) au printemps 2016 et suis donc désormais disponible pour des rencontres scolaires. A bientôt !



vendredi 21 août 2009

Encore un !

article !! waouh, encore quelques efforts et je suis dans le Nouvel Obs ! bon ok...
http://www.laterredecheznous.com/news/fullstory.php/aid/3476/Les_histoires_d_92Annelise_.html

Comme je suis une fille prévoyante, je copie-colle l'article, pour quand le lien ne sera plus valide.

Les histoires d’Annelise
littérature jeunesse
Publié le: 22 août 2009 dans la Terre de Chez Nous


Auteur de 10 récits jeunesse (dont 2 à paraître), Annelise Heurtier tricote ses histoires à partir d’une idée et de personnages un peu farfelus, mais toujours attachants.
Après un premier livre publié en 2006, aux éditions Averbode, éditeur belge, Annelise Heurtier a déjà fait paraître 7 histoires, illustrées par d’autres, dans de prestigieuses maisons (Milan presse, le Rouergue, Magnard…). Un album illustré et un autre ouvrage sont à paraître (voir encadré).
Début juillet, elle a envoyé les manuscrits de son dernier né : L’histoire d’Olaf, l’ogre mélomane, dont l’idée lui est venue en découvrant l’affiche du salon du livre jeunesse de Palente.
Cette jeune auteur d’une trentaine d’années, installée à Besançon depuis 2 ans, « mon ami est d’ici », maman d’un petit garçon de presque 2 ans, s’est lancée dans l’écriture un peu par hasard. « J’ai toujours adoré écrire. Petite, j’adorais les rédactions. Mais je n’ai jamais pensé écrire pour publier. » L’idée d’envoyer ses histoires, c’est son ami qui la lui souffle. « J’ai commencé à écrire en 2005. A l’époque j’habitais Tahiti et j’envoyais des petits cadeaux à ma filleule en France que j’accompagnais de petites histoires. »
Des contes qui ne manquaient pas d’intérêt. Elle en envoie alors dans les maisons d’éditions jeunesse, mais les récits ne sont pas « calibrés » pour une catégorie de jeunes lecteurs. « Il y a beaucoup de codes. Chaque maison a ses exigences. Si on ne les connaît pas on a aucune chance d’être publié. »
Très vite, elle surmonte ces premières difficultés et perce les arcanes de la littérature jeunesse.

« J’écris pour les 7 - 10 ans. » Ses petits récits sont comme des contes. Elle reprend les figures emblématiques qui plaisent tant aux enfants comme la sorcière, le pirate, l’ogre… D’autres personnages sont tout droit sortis de son imaginaire comme Marie-Jo, la grand-mère « loufoque et rigolote » qui a décidé de se remarier.Ses journées sont bien remplies entre son travail à la chambre de métiers et son petit garçon, Annelise trouve le temps de coucher ses idées sur papier, le soir, quand le « mouflet » est au lit. « Je n’ai pas la télé, ça aide bien. » Ou le vendredi après-midi pendant la sieste. « Avant j’écrivais n’importe quand ou presque, mais là avec un petit… » Elle garde toujours avec elle un petit carnet pour noter une idée d’histoire qui lui traverse l’esprit, une expression, des mots d’enfants… « Parfois on retrouve des choses qu’on a écrites il y a 3 mois et ça fait tilt. » Mais les idées ne tombent pas du ciel… « J’aimerais avoir pleins d’idées d’avance ! » En tout cas, comptez sur Annelise Heurtier pour vous emmener dans son monde imaginaire.
Florence Mourey

Aucun commentaire: