J'ai quitté la Polynésie (quelle idée) au printemps 2016 et suis donc désormais disponible pour des rencontres scolaires. A bientôt !



lundi 26 novembre 2012

Lorient

Je reviens tout juste du salon du  livre de Lorient avec plein de sourires dans ma valise !
J'y ai été invitée dans le cadre du Prix littéraire et citoyen organisé dans le cadre de ce salon, et que j'ai remporté, donc, avec le Carnet Rouge (Casterman). Malgré la distance ( Lyon-Lorient, c'est franchement pas évident, pour tout vous dire, le retour a duré aussi longtemps qu'un Los-Angeles- Paris....Et puis quand il y a un avion en panne, c'est pour ma pomme. Coincée 6 heures à Charles de Gaulle avec mon décalage horaire comme agréable compagnie :  j'ai cru que j'allais pleurer. ).

Bref, mis à part ces petits désagréments logistiques, tout était très bien. Le salon est très sympa, avec une ambiance très chaleureuse, qui doit beaucoup au dynamisme et à la sympathie des organisateurs. Il y avait tout un tas d'animations pour les enfants, des expositions de travaux graphiques menés dans les classes, des canapés dans lesquels se lover en companie d'un bel album, des conteuses hautes en couleurs, des petites salles comme sorties de rêveries, bref, très gai, très coloré, très vivant, pas du tout "marchand" (alors que justement, je suis très contente, presque tous mes livres sont partis ! Parce que bon quand même, la vie d'artiste c'est bien beau, mais faut bien gagner sa croûte, hein).





Pour en revenir au prix, merci aux lecteurs qui, parait-il, ont plebiscité l'histoire de Marie et Sajani...Merci également aux nombreux lecteurs qui sont venus faire dédicacer leur exemplaire (et à tous ceux qui l'ont acheté sur place, grâce à vous je vais recevoir un énooooooorme chèque de droits d'auteur. Enfin presque)







J'ai toujours rêvé de gagner Rolland Garros^^. Il est pas beau mon prix ?


Dans les salons, on fait aussi beaucoup de rencontres, et si parfois, ça ne prend pas, cette fois, il n'y avait que des gens talentueux ET sympas :

- LE Christophe Mauri (de Mathieu Hidalf et ses 20 000 exemplaires....ouais, 20 000, ça fiche une claque, hein !), avec qui j'ai beaucoup travaillé cette année depuis Tahiti. On s'est retrouvés complètement par hasard là-bas : dingue !





- L'innénarable Pierrick Bisinski ( Son "tous les bisous" est le livre préféré de ma fille, pensez donc si j'étais heureuse de le rencontrer)



- La célébrissime Bénédicte Guettier (la maman de Tro-tro ! Si vous aviez vu la mine des petits devant elle....à vous coller des frissons partout)


petit clin d'oeil à ma copine qui se reconnaitra !



Et plein d'autres : Bernadette Gervais, Ronan Badel, Françoise de Guibert, Iris de Mouy, Rémi Courgeon, Charles Dutertre...
Voilà ! Je pense que ce sera, fatalement, le seul salon que je pourrai faire cette année, à part Montreuil (mais bon, Montreuil)...Alors je suis contente d'y être allée !

jeudi 22 novembre 2012

Une 8° sélection pour le Carnet Rouge

Cette fois, ça se passe dans la région de Loudéac (dans les côtés d'Armor) :

Le Prix Ados de la Ville de Loudéac et de la Cidéral est organisé par les médiathèques, bibliothèques et établissements scolaires de Loudéac (22) et de la Cidéral (Communauté Intercommunale pour le Développement de la Région et des Agglomérations de Loudéac).

Six romans sont en lice :

- La guerre de Catherine de Julia Billet a L'Ecole de loisirs

- Récit integral (ou presque) d 'une coupe de cheveux ratée de Jo Witel au Seuil,

- Silence de Benoit Severac aux editions Syros,

- Le monde dans la main de Mickael Olhvier chez Thierry Magnier,

- Mon pere est americain de Fred Panoruzzi chez Thierry Magnier



Verdict au mois de mai !

jeudi 15 novembre 2012

Premier prix pour le Carnet Rouge !




Une bonne nouvelle au réveil ! 
Le jury du Prix littéraire et citoyen organisé par La Ligue de L'Enseignement (Morbihan) a décerné son premier prix à mon Carnet Rouge (Casterman).

Je suis d'autant plus honorée que la "compétition" s'annonçait rude : 
- Je préfère qu'ils me croient mort, de Ahmed Kalouaz, au Rouergue
- La fille sur la rive, d'Hélène Vignal, au Rouergue
- La faute de Rose, de Florence Cadier, chez Thierry Magnier
- Les invités, de Charlotte Moundlic, chez Thierry Magnier

- Silence, de Benoit Severac, chez Syros


Si tout va bien (nous avons quelques problèmes logistiques à régler : est-ce que je prends mes palmes, un catamaran, un sous-marin ou mon jet privé ?^^) , je serai présente sur le salon, pour recevoir le prix, le samedi 24 novembre prochain (je suis sérieuse en plus ! Je quitte Tahiti demain pour quelques semaines en métropole).


Ci-dessous, un extrait du journal Ouest France, du 15 novembre. 



Merci à tous les jeunes qui ont voté pour le Carnet Rouge, et à Marie Brillant, de la Ligue, pour sa sympathie et sa compréhension ! 









lundi 12 novembre 2012

Coup de coeur

Très belle nouvelle pour notre géant Olaf (paru chez Benjamins Media et illustré par l'incroyable Cécile Gambini).
 Le livre-CD a été élu "coup de coeur" de l'automne 2012 par la prestigieuse académie Charles Cros ! Pour ceux qui ne connaîtraient pas, il s'agit d'une association fondée dans les années 70 par un groupe de critiques et de spécialistes du disque...Charles Cros étant un poète (mort en 1888) et aussi l'un des précurseurs des techniques d'enregistrement sonore (mon érudition vous scotche, hein^^)

Chaque année, des artistes sont ainsi récompensés par des Prix et des Coups de Coeur.
Il me semble même que le travail du talentueux cousin Thomas Hellman a été distingué il y a quelques années !





Pour les lyonnais, vous pouvez aussi apercevoir Olaf dans les pages du magazine "Grain de Sel" (n°79).


jeudi 8 novembre 2012

C'est Elise qui le dit

Vous connaissez Ouf Tivi ? Non ? Bon d'accord. 
Il s'agit d'une webradio et d'un site internet proposés par la RTBF, la principale chaîne de télévision belge.
Entre autres (milliers de) choses, on y chronique des bouquins. L'année dernière, il y avait eu un reportage télé sur ma "Fille aux cheveux d'encre" (Casterman).
Cette fois, c'est Elise, 11 ans, qui parle de "On n'a rien vu venir", notre roman écrit à 7 claviers (Sandrine Beau, Clémentine Beauvais, Anne-Gaelle Balpe, Agnès Laroche, Fanny Robin, Severine Vidal et moi-même). 


Ecoutez, c'est là : 



video

Et l'article qui va avec, ici : 

http://www.rtbf.be/ouftivi/grands/niouzz/article_quand-liberte-rime-avec-illusion?id=7870236


Et Elise parle plutôt hyper-méga-bien, du haut de ses 11 petites pommes, vous ne trouvez pas ?