J'ai quitté la Polynésie (quelle idée) au printemps 2016 et suis donc désormais disponible pour des rencontres scolaires. A bientôt !



mercredi 10 mars 2010

Ce qu'il y a de bien avec les vacances chez les parents...

C'est qu'ils sont tellement heureux de s'occuper des petits-enfants que pendant ce temps, leurs enfants (en l'occurence, moi) peuvent faire absolument tout ce qu'ils veulent. Faire la grasse matinée, lire magazines et romans en quantité, aller jogger sans être obligé de planifier une semaine à l'avance et bien sûr, écrire toute la journée.

Du coup j'ai travaillé sur une idée d'album que j'avais en tête, et c'est à peu près terminé. Mais c'est étrange, c'est la première fois que je ne sais pas si c'est bien ou pas. (ndlr : parce que d'habitude, je suis toujours esbaudie de mon incommensurable talent époustouflant, vous vous en doutez bien ;-) )

Ca s'appelle "Du Père Noêl qui voulait se changer les idées", s'adresse à des petits, compte 5500 signes et commence comme ça :


- Allez, Père Noël, arrêtez votre cinéma. Faites AAA et dites-nous ce qui ne va pas !
Sous sa couette, le Père Noël marmonne au lutin-médecin que tout va bien.
Mais aucun des 365 lutins rassemblés autour de lui n’en croit un mot. Non, vraiment, depuis quelques temps, le Père Noël a quelque chose qui ne tourne pas rond.

Au départ, il trainait les pieds dans l’atelier.
Ensuite, il s’est mis à rester en pyjama toute la journée.
Depuis peu, caché sous son édredon, il ne prend même plus la peine de se lever.

Pour le réconforter, ses lutins ont tout essayé : lui apporter des pralinés, faire briller l’atelier et même organiser des tournois de blagues pour l’amuser.
Malheureusement, rien n’a fonctionné.
Et le Père Noël est toujours en pyjama.


- Père Noël, ça ne peut plus durer ! entend-on d’un côté.
- Sans vous, tout va de travers à l’atelier ! entend-on de l’autre. Les rennes font le cirque toute la journée ! Qu’est ce qui vous arrive ?
- Il m’arrive que j’en ai assez de la même routine chaque année. Ras-le-bol de fabriquer des cadeaux au fond d’un atelier !
Les lutins se regardent, bouche bée. Quelle mouche l’a piqué ?
- Etre Père Noël, c’est trop plan-plan. D’ailleurs, vous avez raison, ça ne peut plus durer ! Préparez le traineau, je pars à l’aventure immédiatement ! Terminée, la goutte au nez : je file à Papeete !
C’est ainsi qu’à la surprise générale, le Père Noël décida d’abandonner le Pôle Nord et son atelier.

lundi 8 mars 2010

De la motivation à l'état pur...

Mieux que Sidonie en chinois, mieux qu'une paire de Pons Quintana à moitié prix : des encouragements de Gallimard !
J'ouvre en effet ma boite mail ce matin et que vois-je ? Au milieu des propositions de viagra et d'autres cheap medicine (mais à quoi sert mon anti-spam, je vous le demande), un mail du comité de lecture de feu les éditions de la Nouvelle Revue Française...
Et ça, c'est déjà une victoire en soi. Parce que pour la dizaine de manuscrits que je leur ai déjà proposés, je crois que j'ai dû avoir 4 réponses -types en tout et pour tout. Pour les béotiens, une réponse type, c'est une réponse photocopiée, impersonnelle, qui vous annonce juste que "malgré ses qualités, notre comité de lecture n'a pas retenu votre manuscrit" qui ne correspond pas à la ligne éditoriale (manière policée de dire que votre prose est consternante de nullité).

Or aujourd'hui, voilà un petit bout de ce qu'ils m'écrivent :

[ Nous vous remercions vivement de nous avoir adressé votre roman, intitulé : Ne dis rien si tu m'aimes. Nous en avons fait une lecture très attentive.

Nous avons été sensibles à l'atmosphère, pleine de mystère et de sensibilité, qui porte votre récit.Nous avons également apprécié la justesse de ton de votre roman et nous sommes attachés à vos personnages, lui, touchant de sincérité, et, elle, pétrie de failles.
Cependant, malgré ses qualités, nous avons choisi de ne pas retenir votre texte.
A notre sentiment, votre histoire aurait mérité un développement plus étoffé : .....]


Et bien ce n'est peut-être pas grand chose, mais vous ne pouvez pas savoir le bien fou que ça me fait ! De la motivation toute neuve pour retravailler mon texte....

Et en plus il fait beau et je suis en vacances...Si c'est pas chouette, tout ça...

mercredi 3 mars 2010

Sidonie à Taïwan !

Dans ma boite aux lettres cette semaine, une drôle de missive...Je décachète l'enveloppe estampillée "Actes Sud" en me disant que j'avais pourtant bien reçu tous les refus correspondants à mes derniers envois (sigh !)....Et là, que vois-je ??? Mon éditeur préféré a signé un contrat avec un éditeur taïwanais...Sidonie Quenouille va être traduit en "chinois complexe" !
C'est dingue, non ?
J'ai hâte de voir à quoi tout cela va ressembler...